Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 12 novembre 2011

PENSEE DU JOUR : cogito ergo sum

Qui raisonne en étranger mérite d’être traité en immigré voire en ennemi.
Qui raisonne en Français mérite d’être traité en Français ou pour le moins en ami.

Il n’y a pas de xénophobie à dire qu’un étranger (de fait ou dans sa tête) est un étranger et à le traiter en ami s’il est amical, en ennemi s’il est hostile.

Écrire un commentaire