Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 20 avril 2017

GAUCHE ABSOLUE et PATRIOTISME INTÉGRAL

Le Principe d'ÉGALITÉ est éminemment de Gauche.

Il n'y a qu'une ÉGALITÉ souhaitable, possible et nécessaire : celle des citoyens en devoirs et en droits.

Cette ÉGALITÉ va de pair avec les notions de cité ou nation, de patriotisme, de souveraineté populaire (démocratie), de souveraineté nationale (indépendance) et de non-ingérence.

Mais l'égalité en droits est impossible dans un système monétaire où la monnaie, de par sa nature, incarne les droits qui, de par son fonctionnement, se répartissent fatalement inégalement ; où le pouvoir appartient aux riches par la force des choses (ploutocratie) ; où la citoyenneté, ne conférant pas les droits du citoyen, est un mot creux ; où il n'y a pas de citoyens, mais seulement des individus livrés à eux-mêmes et en conflit permanent.

Il n'y a d'égalité en droits, et partant en devoirs, que si tous les citoyens, tous les individus ayant rempli leurs devoirs, dont celui de participer à la vie de la cité (selon ce que celle-ci considère comme une participation), profitent en effet des bienfaits de leur cité, donc si tous sont libres d'accéder au marché. Et si le droit d'accéder librement au marché, dans la mesure du possible et des lois, est conféré par la citoyenneté (ce qu'une carte à puce permet facilement d'attester), alors il n'y a plus de prix, plus de monnaie, plus de notion de valeur marchande (Largent), plus de marchandisation, plus de capitalisme.

La prochaine Révolution consistera à anéantir Largent au nom de l'Egalité (bien comprise) et de la Patrie.

Couv 4.jpg

Pour voir la vidéo, cliquez ICI ou sur l'image

mardi, 04 octobre 2016

PENSEE DU JOUR : MONNAIE ET DEMOCRATIE

Il n'y a pas différentes monnaies. Toute monnaie est l'expression de Largent, c'est-à-dire de la croyance que la notion de valeur marchande est nécessaire pour échanger, laquelle croyance vient du troc et perpétue le schéma de ce mode d'échange individualiste, matérialiste et antisocial. Quelle que soit la forme de la monnaie, elle n'est qu'un vecteur de cette croyance. Quand elle n'a pas de forme, quand la monnaie est virtuelle, elle est la manifestation de cette croyance à l'état pur. Largent n'a pas besoin de support matériel. Les monnaies matérielles n'ont jamais été qu'un prétexte. Mais ce qu'il faut surtout comprendre, c'est que cette croyance qui amène à focaliser sur les choses et leur soi-disant valeur, qui oblige les individus à disposer de monnaie pour accéder au marché, est une négation de la citoyenneté et un poison social. Quand un citoyen n'a de droits que s'il dispose de monnaie, et en proportion de la monnaie dont il dispose, c'est que les droits sont incarnés par la monnaie, et qu'il n'en n'a donc lui-même aucun par nature ; c'est que la citoyenneté ne confère aucun droit par elle-même et est donc un mot vide de sens ; c'est que la société ne joue pas son rôle de reconnaître et de garantir les droits de ses citoyens. Allez donc faire une démocratie sans citoyens, sans société digne de ce nom !!!! Si on ajoute qu'un système monétaire est, de par la nature et le fonctionnement de la monnaie, nécessairement inégalitaire, donc oligarchique voire ploutocratique, il devient encore plus évident que discuter de démocratie avant d'envisager de sortir du système monétaire consiste à parler pour ne rien dire. Quel genre de démocratie pourraient bien instaurer des gens qui ne conçoivent pas les droits du citoyen, qui n'ont pas conscience d'être les esclaves de Largent ?

jeudi, 11 juin 2015

PENSEE DU JOUR : sans en avoir l'air

Prendre l’argent aux riches pour donner aux pauvres, c’est conserver le système monétaire qui fait des riches et des pauvres, c'est la meilleure façon de servir Largent sans en avoir l'air.

Prendre aux riches.jpg

samedi, 06 juin 2015

PENSEE DU JOUR : la dictature ou la dictature

Un système monétaire, c'est soit la dictature de Largent, soit la dictature politique pour contenir Largent.

SM, la dictature.jpg

dimanche, 29 mars 2015

PENSEE DU JOUR : l'école du système

L'école du capitalisme, c'est l'existence même de Largent.
L'école du civisme, la seule école possible, c'est l'Égalité.

vendredi, 06 mars 2015

PENSEE DU JOUR : tout est dit

En remontant à la source de la plupart des problèmes, pour ne pas dire de tous, on arrive à la monnaie ou au système monétaire (individualiste et inégalitaire par nature), lesquels reposent sur Largent (croyance que la notion de valeur marchande est nécessaire pour échanger). La cause des causes, ce n'est pas la constitution (toute en faveur des riches), comme le croient certains, mais Largent lui-même. Pour changer l'ordre des choses, il faut changer la nature du système ; il faut remplacer son coeur. Et quelle est l'alternative à un système monétaire, individualiste et inégalitaire, sinon un système non-monétaire, patriotique et égalitaire. La prochaine révolution se fera au nom de la patrie et de l'Egalité bien comprises. Tout autre projet ne vise ou n'aura pour conséquence que de nous maintenir dans le système présent.

dimanche, 08 février 2015

PENSEE DU JOUR : maître et esclave

Les hommes utilisent la monnaie et se plient aux lois de Largent : une action de maître, un état d'esclave.

mardi, 30 décembre 2014

PENSEE DU JOUR : Courage ! Fuyons !

Ce n'est pas le monde de Largent qu'il faut éviter ; c'est Largent qu'il faut évincer du monde.

dimanche, 21 décembre 2014

PENSEE DU JOUR : Largent ne fait pas...

Largent ne fait pas le bonheur des pauvres... Il fait juste des pauvres, pour une poignée de riches.

mercredi, 17 décembre 2014

PENSEE DU JOUR : les maux à l'endroit

Ce n'est pas la constitution qui donne le pouvoir aux financiers ; ce sont les financiers qui ont le pouvoir et écrivent pour eux la constitution. Telle est la nature des choses dans un système monétaire.

samedi, 13 décembre 2014

PENSEE DU JOUR : dissidents en peau de lapin

Quiconque ne dénonce pas Largent en vue de l'anéantir au nom de l'Egalité et de la Patrie est un agent du capital, un collabo du système. Et, je suis au regret de le dire, ceci s'applique aussi à 99 % des dissidents qui dénoncent tout sauf l'essentiel, qui proposent tout sauf les mesures véritablement révolutionnaires. Ils rejettent l'Egalité, comme s'ils avaient à la redouter, et défendent Largent, comme s'ils avaient intérêt à sauvegarder le système monétaire. Avec des ennemis pareils, le capitalisme peut dormir tranquille. En vérité, je vous le dis, la dissidence, aujourd'hui, est la bonne conscience de la contre-révolution.

LARGENT est un TYRAN ! L'EGALITE ou la MORT !

lundi, 08 décembre 2014

PENSEE DU JOUR : niveau zéro

Comprendre que Largent est au coeur du système et qu'il est l'ennemi à abattre est le niveau zéro de la réflexion politique. En-deçà, c'est être dans le négatif. Commencer à réfléchir sur les moyens de parvenir à cette fin, c'est être dans le positif.

mardi, 04 novembre 2014

PENSEE DU JOUR : du bidouillage à la révolution

Dans un système monétaire, toute l'activité du politique, quelle que soit sa couleur, consiste à inventer des impôts, des taxes, des prélèvements sous divers noms, et à transformer ainsi l'Etat non seulement en voleur mais en braqueur des citoyens qu'il est censé servir. La solution Robin des Bois consiste à faire exactement la même chose, mais en changeant momentanément de cibles et de bénéficiaires, croyant à tort échapper à cette fatalité. La Révolution, la vraie, consiste 1) à éradiquer Largent et, conséquemment, la monnaie, puisque c'est elle qui oblige à prendre (de la monnaie) aux uns pour donner (des droits) aux autres, 2) à attacher le droit d'accéder au marché à la Citoyenneté (elle-même subordonnée à des devoirs), puisque c'est le seul moyen d'échapper à la logique monétaire et d'établir la juste et nécessaire égalité entre citoyens. 

samedi, 01 novembre 2014

PENSEE DU JOUR : kif-kif

Être exploité par des patrons ou l'État, par des étrangers ou des Français, c'est toujours de l'exploitation, c'est toujours l'inégalité ; le peuple n'a rien à gagner dans des changements cette nature.

La Révolution, c'est sortir de l'inégalité ; c'est instaurer l'Égalité. Et comme l'Égalité est impossible dans le système monétaire, il s'ensuit que la Révolution doit abattre Largent.

Ceux qui ne parviennent pas à cette conclusion — soit parce qu'ils ne comprennent pas ce qu'est l'Égalité, soit parce qu'ils ignorent ce qu'est Largent — ne feront jamais de révolution.

mercredi, 29 octobre 2014

PENSEE DU JOUR : mesures monétaires

Toute mesure monétaire est contre-révolutionnaire.

Toute mesure monétaire est une diversion de la seule et véritable Révolution qui consiste à anéantir Largent au nom de l’Égalité pour attacher les droits du Citoyen, dont celui d’accéder au marché, à la Citoyenneté. Toute mesure monétaire, même égalitaire ou égalitariste, valide l’inégalité et dénote une ignorance de ce que sont Largent et l’Égalité bien comprise. Toute mesure monétaire est une illusion de changement, un moyen de changer quelque chose en apparence pour ne rien changer en réalité. Aucune mesure monétaire n’est anticapitaliste ; toute mesure monétaire est un gain de temps pour le capitalisme qui n’est en rien menacé par ce genre de mesures. Toute mesure monétaire s’inscrit dans la logique capitaliste et constitue une soumission, consciente ou non, à Largent. Se soumettre à Largent quand Largent est roi est on ne peut plus lâche et conformiste. Rejeter l’Égalité au nom du capitalisme ou d’un anti-capitalisme de posture, c’est renforcer Largent, entraver la Révolution, aider la contre-révolution ; c’est être un contre-révolutionnaire.

lundi, 27 octobre 2014

PENSEE DU JOUR : l'inégalité pour les nuls

L'inégalité monétaire est de l'inégalité en droits, car la monnaie n'est autre chose que du droit.

Vouloir l'Egalité (en devoirs et en droits) ou moins d'inégalités financières (au nom de quoi ?) sans dénoncer Largent, c'est cautionner le système monétaire qui est intrinsèquement inégalitaire de par le fonctionnement de la monnaie ; ce n'est pas lutter pour l'Egalité, c'est oeuvrer pour Largent. Quiconque propose des mesures monétaires est un contre-révolutionnaire, et un contre-révolutionnaire qui s'ignore est tout autant le gardien du système qu'il dénonce que ceux qui le défendent consciemment.

vendredi, 24 octobre 2014

PENSEE DU JOUR : 200 ans pour rien

Ne pas s'attaquer à Largent roi, c'est reproduire l'erreur des révolutionnaires de 1789 et courir au-devant du même échec, c'est n'avoir tiré aucune leçon de 200 ans d'histoire.

mardi, 21 octobre 2014

PENSEE DU JOUR : avec ou sans

Largent : les hommes font avec par habitude, quand ils devraient faire sans par intérêt.

mercredi, 01 octobre 2014

PENSEE DU JOUR : Ce n'est rien

Alors que Largent est au coeur de tout, chacun cherche des prétextes pour se convaincre qu'il n'est rien et éviter ainsi le combat. C'est là, sans doute, la meilleure preuve de sa puissance.

17:24 Écrit par Philippe Landeux dans 5. SCHEMAS, 6. MON BLOG, 7.2. sur LARGENT | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer |

lundi, 11 août 2014

PENSEE DU JOUR : bis repetita

La monnaie n'est que la conséquence d'une certaine conception de l'échange (Largent).  Eradiquer la monnaie sans avoir analysé et supplanté ladite conception en optant pour une autre est audacieux mais aussi vain que couper du chiendent.