Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 04 février 2014

PENSEE DU JOUR : du communautarisme à la dictature

La société est formée par l'ensemble des citoyens. Les citoyens pris en masse sont la société. Les lois, pour être légitimes, doivent être approuvées positivement ou tacitement par au moins la majorité d'entre eux. C'est à cette condition que tous les citoyens ont le devoir de se soumettre aux lois.

Aussi lorsque l'Etat, qui est ou devrait être l'instrument de la société, cède aux revendications communautaristes contraires à l'opinion publique et à l'intérêt général, il ne peut pas consulter les citoyens qui le désapprouveraient ; il doit donc adopter seul les mesures qu'il décrète et y soumettre les citoyens par la force. Dès lors, les lois n'ont de lois que le nom ; ce ne sont que des dictats.

Il s'ensuit que le communautarisme exige un Etat indépendant de la société et suppose ou conduit à la dictature.

15:53 Écrit par Philippe Landeux dans 6. MON BLOG, 7.1. PENSEES DU JOUR | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer |

Écrire un commentaire