Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 03 juin 2015

L’ÉGALITÉ DANS TOUS SES ÉTATS

Si je propose à n’importe qui de lui donner 500 €, sans contrepartie, qui dit non ? Personne.

Si, maintenant, je propose que tous les Citoyens aient le droit d’accéder librement au marché, qu'ils aient en quelque sorte le même pouvoir d'achat, tout le monde ergote.

Ainsi, les mêmes qui accepteraient avec empressement et reconnaissance de recevoir 500 € et ne se préoccuperaient pas du fait que ces 500 € ajoutés à l’argent qu’ils ont déjà porteraient leur pouvoir d’achat au même niveau que ceux qui disposent déjà de la même somme globale, faisant d’eux leurs égaux en droits, trouvent extravagante et scandaleuse l’idée que tous les Citoyens soient égaux en droits, dont celui d’accéder librement au marché, alors même qu’il n’y a pas de Citoyenneté dans l’inégalité. Ils regardent l’Égalité comme une absurdité ou une impossibilité alors que tous ceux qui aujourd’hui disposent des mêmes revenus ont le même pouvoir d’achat et sont égaux entre eux, quoique inégaux par rapport à tous les autres. En somme, ils veulent bien être égaux à d'autres, à tous même, mais sans le savoir, comme si l’Égalité leur faisait peur.

Un système monétaire est inégalitaire, mais tous les individus d’une même strate sont égaux ; il n’y a d’inégalité qu’entre les différentes strates. Dans une Société digne de ce nom, il n’y a pas de strates, tous les Citoyens sont égaux entre eux, aussi bien en droits qu’en devoirs.

15:51 Écrit par Philippe Landeux dans 6. MON BLOG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer |

Écrire un commentaire