Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 07 novembre 2015

L'IMMIGRATIONNISME ET LARGENT

Un des principaux arguments des immigrationnistes est la question des retraites, que la diminution de la population active, du fait de la baisse de la natalité, rendra impossible à financer. L’immigration n’est pas une solution, au contraire ; mais le problème soulevé est bien réel.

Tout le monde sait, par ailleurs, que l’immigration est voulue par le patronat pour faire baisser les salaires et augmenter ses profits.

Enfin, l’immigrationnisme — à l’instar de l’euro-mondialisme, du droit-de-l’hommisme, de l’écolologisme — a aussi pour but de détruire les nations qui sont un frein au capitalo-libéralisme, et les banques sont à la pointe du combat.

En somme, une chose crève les yeux : l’immigrationnisme a l’argent pour moteur ; les immigrationnistes sont les valets de Largent. Or, dans un système monétaire, Largent est en effet le maître. Certains le servent consciemment, mais quiconque cautionne le système monétaire est tout autant son complice. On ne peut pas dénoncer les conséquences individualistes et inégalitaires de Largent si l’on cautionne la cause de ce système individualiste et inégalitaire, c’est-à-dire Larget lui-même. On ne peut pas dénoncer tout ce qui se rapporte à la finance sans jamais voir de quoi elle procède et ce qui en est le dénominateur commun, c’est-à-dire, une fois de plus, Largent. C’est du moins faire preuve d’un manque de cohérence. C’est tourner autour du pot.

En clair, Largent règne. L’immigrationnisme n’est qu’une de ses innombrables conséquences, toutes plus désastreuses les unes que les autres. Dénoncer l’immigration, dont il est question ici, sans dénoncer Largent, c’est parler pour ne rien dire. On ne peut faire obstacle à Largent qu’en renversant Largent lui-même, au nom de l’Égalité et de la patrie.

Pour plus de développements, voir le texte suivant : L'immigration auto-alimentée

18:10 Écrit par Philippe Landeux dans 6. MON BLOG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer |

Écrire un commentaire