Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 22 mai 2017

NOUVEAU PLAN D’ATTAQUE POUR LE CAMP NATIONAL

Aussi légitimes que soient les dénonciations de l’ « Europe » et de l’immigration, force est de constater qu’elles ne portent pas suffisamment dans l’opinion publique et qu’elles exposent aux accusations de « xénophobie » et de « racisme » qui, pour être ridicules, n’en sont pas moins redoutables.

Le camp national doit trouver autre chose, une autre approche qui, tout en conduisant au salut de la France, ne l’expose plus à ces anathèmes ; une approche porteuse d’un projet qui suscite la mobilisation générale et fasse tomber le masque des traîtres.

INDÉPENDANCE ÉNERGÉTIQUE TOTALE DANS LES 10 ANS

Voilà un projet qui, tout en étant politiquement correct, remplirait tous les objectifs du camp national.

Il ne s’agirait pas de proposer des solutions pour parvenir à ladite indépendance, mais, une fois au pouvoir, de faire de cette indépendance la priorité absolue, de favoriser toutes les recherches en faveur des énergies renouvelables ou de substitution, d’en appeler au génie du peuple français pour trouver des solutions, de soutenir les inventeurs, de constituer un centre de recherche et d’essai où toutes les bonnes volontés seraient les bienvenues. Le but : plus de pétrole, plus de nucléaire, en France, dans 10 ans.

Qui pourrait décemment être contre sans passer immédiatement pour un traître ou un crétin ?

Voyez-vous les avantages d’un tel projet pour le camp national ?

 

hollande2_pltlcn.jpg

18:11 Écrit par Philippe Landeux dans 6. MON BLOG | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |  Imprimer |

Commentaires

Pourquoi plus de nucléaire ? Avec le mur energetico-climatique à venir, c'est un atout dont il serait préjudiciable de se passer, d'autant plus avec la maîtrise technique dont dispose la France sur ce sujet.

Écrit par : Burduk | samedi, 03 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Je ne suis pas contre le nucléaire en soi. Mais on ne peut pas ignorer que c'est extrêmement dangereux et très polluant (même si la pollution ne se ressent pas en temps normal). Ces deux raisons suffisent à encourager la recherche d'autres sources énergétiques pour qu'elle trouve quelque chose de mieux. Mais il y en a une troisième : c'est que le nucléaire repose sur l'uranium, et la France n'en a pas, ce qui la rend dépendante et/ou interventionniste.

Écrit par : Philippe Landeux | lundi, 05 juin 2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire