Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 06 juillet 2012

PENSEE DU JOU : des mélanges raciaux

Le mélange des races entraîne, par la force de choses, la racialisation des rapports et le communautarisme.

Source : Profession de foi d'un révolutionnaire

12:00 Écrit par Philippe Landeux dans 6. MON BLOG, 7.1. PENSEES DU JOUR | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook | |  Imprimer |

Commentaires

qu'est-ce qu'une race?

Écrit par : Katechon | samedi, 07 juillet 2012

Répondre à ce commentaire

est-ce la même chose qu'un peuple? ou est-ce qu'un peuple peut être constitué de plusieurs phylums raciaux?

Une nation = peuple + territoire, ça je le comprends.

Mais le concept de race? Assujeti à un prédicat biologique? Est-ce un naturalisme?

Écrit par : Katechon | samedi, 07 juillet 2012

Répondre à ce commentaire

Une race est une catégorie de l'espèce humaine qui se reconnaît d'après des caractéristiques physiques (visibles et invisibles) héréditaires, qui se transmettent donc génétiquement. L'ethnie est une sous-catégorie de race.

Tous les peuples sont à l'origine formés d'individus appartenant non seulement à une même race mais à une même ethnie, pour des raisons géographiques. De ce fait, ils développent des cultures propres qui, à leur tour, sont un des caractères de l'ethnie ou plus largement de la race.

Maintenant, un peuple, au sens moderne, c'est-à-dire une nation, peut ne pas être constitué d'individus appartenant tous à la même race (le temps ayant amené le mélange des ethnies, voisines dans l'espace) mais l'identité d'un peuple autochtone, c'est-à-dire n'ayant pas migré et ayant accueilli de gré ou de force des immigrés, comprend une dimension raciale. Dans le cas du peuple français, peuple historiquement blanc, il ne saurait exister sans une majorité de Blancs. Si on raisonne par l'absurde, si le peuple français ne comprenait plus de blancs, il n'aurait plus rien de français. Et si c'était un vaste mélange, il ne serait plus rien du tout.

Écrit par : Philippe Landeux | samedi, 07 juillet 2012

Répondre à ce commentaire

Tout à fait.

Et j'ajouterai concernant la France, que celle-ci ayant était créée par la réunion de peuples différents ( francs, burgondes,etc) appartenant à la même ethnie, sur la base de la conversion au christianisme, il en résulte que la France est par essence chrétienne et un français est donc obligatoirement d'ascendance chrétienne.

Dès lors que la France n'est plus un pays se définissant comme chrétien, la France n'est donc plus conforme à son principe fondateur, la France n'est donc plus la France.

Écrit par : LaFranceAuRoy | samedi, 07 juillet 2012

Écrire un commentaire