Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 04 octobre 2016

PENSEE DU JOUR : MONNAIE ET DEMOCRATIE

Il n'y a pas différentes monnaies. Toute monnaie est l'expression de Largent, c'est-à-dire de la croyance que la notion de valeur marchande est nécessaire pour échanger, laquelle croyance vient du troc et perpétue le schéma de ce mode d'échange individualiste, matérialiste et antisocial. Quelle que soit la forme de la monnaie, elle n'est qu'un vecteur de cette croyance. Quand elle n'a pas de forme, quand la monnaie est virtuelle, elle est la manifestation de cette croyance à l'état pur. Largent n'a pas besoin de support matériel. Les monnaies matérielles n'ont jamais été qu'un prétexte. Mais ce qu'il faut surtout comprendre, c'est que cette croyance qui amène à focaliser sur les choses et leur soi-disant valeur, qui oblige les individus à disposer de monnaie pour accéder au marché, est une négation de la citoyenneté et un poison social. Quand un citoyen n'a de droits que s'il dispose de monnaie, et en proportion de la monnaie dont il dispose, c'est que les droits sont incarnés par la monnaie, et qu'il n'en n'a donc lui-même aucun par nature ; c'est que la citoyenneté ne confère aucun droit par elle-même et est donc un mot vide de sens ; c'est que la société ne joue pas son rôle de reconnaître et de garantir les droits de ses citoyens. Allez donc faire une démocratie sans citoyens, sans société digne de ce nom !!!! Si on ajoute qu'un système monétaire est, de par la nature et le fonctionnement de la monnaie, nécessairement inégalitaire, donc oligarchique voire ploutocratique, il devient encore plus évident que discuter de démocratie avant d'envisager de sortir du système monétaire consiste à parler pour ne rien dire. Quel genre de démocratie pourraient bien instaurer des gens qui ne conçoivent pas les droits du citoyen, qui n'ont pas conscience d'être les esclaves de Largent ?

Écrire un commentaire