Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 18 novembre 2013

POUR QUAND LA REVOLUTION ?

Courbes des évolutions - 1 - théorie.jpg

Courbes des évolutions - 2 - objections (graphique seul).jpg

 1.

L’évolution des droits suit la tendance croissante des deux siècles précédents, mais s’accélère soudainement comme pour répondre à l’évolution technique prodigieuse du XXe siècle. Les deux courbes ont la même allure, mais sont décalées dans le temps. Cette courbe confirme le postulat de départ.

2.

L’évolution des droits se produit de manière fulgurante, mais plus tard que prévu, ce qui signifie une stagnation des droits dans l’intervalle. Les deux courbes n’ont plus la même allure. L’écart entre elles, inédit et déjà insupportable, se prolonge et s’aggrave. La force des choses est comme endormie et le postulat est en partie faux.

3.1, 3.2

Les droits continuent de croître de manière constante (3.1 et 3.2 selon des coefficients différents) mais sans lien avec le contexte et sans révolution, donc sans raison. L’Egalité est juste une question de temps et sera réalisée dans le système monétaire par l’opération du Saint Esprit.

4.

Malgré les évolutions techniques, la stagnation des droits qui se constate de nos jours se prolonge indéfiniment. La révolution technique ne débouche pas sur une révolution politique. Les hommes souffrent en silence et à jamais l’accroissement des inégalités. Le postulat confirmé par des siècles et complètement faux d’après cette hypothèse.

5.

Malgré les évolutions techniques, les droits n’évoluent pas et se mettent au contraire à régresser. L’histoire fait machine arrière. Les évolutions technique et politique qui, jusqu’à présent, semblaient aller de pair prennent à l’avenir des directions opposées d’après cette hypothèse. 


J'ai réalisé ces graphiques en 1998. Le plus troublant est que nombre d'économistes voient aussi en 2030 une limite au-delà de laquelle ils sont incapables de se projeter. Voir aussi : Le Club de Rome confirme la date de la catastrophe : 2030. Ci-dessous le graphique principal.

2030

19:36 Écrit par Philippe Landeux dans 5. SCHEMAS, 6. MON BLOG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer |

Écrire un commentaire